Une porte de garage en vue ? Tous nos conseils maportegarage.fr ™



Avantages et inconvénients des différents types d'ouverture



De nombreux modèles de porte de garage sont disponibles. Et chacun présente des qualités et des inconvénients. La porte de garage à battants est la plus économique mais nécessite de l'espace à l’extérieur pour être manipulée. La porte en accordéon fonctionne avec des vantaux qui se replient vers l'intérieur ; avantageuse en place, elle est difficile à motoriser.

prix porte de garage

La porte de garage basculante est composée d'un panneau unique. Deux systèmes existent pour la porte basculante : avec des rails de guidage et sans rail. La porte de garage sectionnelle fonctionne avec des panneaux amovibles. Ceux-ci viennent se positionner au plafond ou le long d'un mur.

Ce modèle coûte plus cher qu'une porte en accordéon. Enfin, la porte de garage à enroulement consiste en des lames qui s’enroulent à la verticale. Ce modèle vous assure un gain de place mais n'autorise pas de portillon. Du reste, l'entrée piéton est l'un des éléments auquels penser dans votre choix.

Essentiellement quatre matériaux sont utilisés pour les portes de garage : en l'occurrence l'aluminium, l'acier, le bois et le PVC. Celles en aluminium sont certainement les plus durables, mais le PVC s'avère le moins robuste et le moins onéreux. De son côté, le chêne est à la fois élégant et isolant. Les personnes désirant éviter les déperditions thermiques avec une porte en métal opteront pour une porte dotée de deux parois.

Le nettoyage est de son côté pour ainsi dire inexistant sur un modèle en plastique ou en aluminium, mais nécessaire sur un modèle en bois. Certaines portes à l'image de la porte battante pourront être installées par un bricoleur d'expérience. D’autres systèmes d'ouverture réclament clairement l’intervention d’un artisan, comme les portes basculantes. Dans tous les cas, faire appel à un artisan permet de nombreux avantages : savoir-faire, garanties mais aussi TVA à 7%, etc.

Porte de garage et économies d'énergie



L'isolation d'un logement passe également par la porte du garage. Si le chêne est naturellement isolant, il est également possible de limiter les pertes de chaleur causées par une porte en alu et en conséquence faire des économies sur sa facture. Un tel modèle peut entre autres être couvert d’un isolant en laine animale ou bien en mousse. Les magasins spécialisés proposent des kits d’isolation autour de 40€ et les montants métalliques peuvent être protégés avec des joints en caoutchouc.

Particulièrement dans le cadre d'une réhabilitation d'un vieil immeuble, il se peut que l’ouverture du garage ne s'adapte pas aux tailles standards. Si la différence est minime, on peut toujours poser une porte d'usine mais sinon vous aurez besoin d’une porte sur mesure. Elle conviendra parfaitement et garantira ainsi une bonne isolation. Dans cette optique, il est essentiel de prendre des mesures particulièrement précises et de faire appel à un spécialiste qualifié.

Même déjà en place, une porte de garage peut être dotée d’une motorisation. A vis sans fin, à crémaillère, à bras… Il en existe plusieurs modèles, mais attention, chaque moteur convient à une porte précise. Ainsi, une porte à enroulement ne peut être accueillir qu'un moteur tubulaire. De son côté, la porte sectionnelle supporte bien une motorisation à chaîne.

Hors installation, un automatisme vaut de 150 à 800 euros, ajoutant quoiqu'il en soit bien-être à la famille comme sécurité à la porte de garage.

Une porte de garage, mais à quel prix ?



Le coût d’une porte de garage varie entre 300 et 4000 euros. Cela dépend des dimensions, du modèle et du matériau. Les portes battantes sont les plus économiques, a contrario les portes sectionnelles latérales font chauffer la carte bleue.

Une porte basculante en bois standard coûte quelques centaines d'euros, le coût peut atteindre 3 000€ pour la même porte en bois exotique. Les gammes de prix sont donc très larges, et il convient de bien établir son budget avant d'acheter.